Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 00:43

Mille clopes plus tard, tu te demandes quand ta vie pourrait bien prendre fin. 


tic tac tic tac.


C'est ton corps qui se décompose au rythme de la consomption de la cigarette, "je veux seulement oublier, et puis je fume..."


Je pourrais dire un truc genre "l'état de délabrement de mon être est proportionnel à l'évolution de l'amas grisâtre qui remplit mon cendrier", à la Fuzzati, tavu, mais je suis pas si délabrée non plus. Juste en vrac. En vrac, c'est pas cher. Et de peu de valeur, généralement.


J'ai repris les insomnies, c'est important de renouer avec le passé, mais ce sont pas des insomnies créatives. j'ai repensé au livre de Stephen King, Insomnie, et je me suis demandé dans quelle mesure on pourrait considérer que c'est un délire de type paraphrénique. Ce qui est chiant, c'est qu'il rencontre une femme qui voit les mêmes choses que lui, mais clairement tout y est, le retour de la jouissance dans le corps, les hallucinations visuelles et auditives, puis le consentement réglé à la jouissance de l'Autre. Y'aurait une bonne étude à faire. "ah oups, j'ai déjà une bonne étude à faire"


Eidol Bridge, mon sinthome. "doublé(e) d'un jumeau", "un cadavre lépreux qui traîne un autre cadavre lépreux", tout y est. On pourrait faire un feu de joie pour fêter tout ça et brûler des trucs. Clope finie. Eau. Viser l'Autre. 


Visser l'Autre. Visser l'Autre à son désir, à la place voulue, combler le manque-à-être, jusqu'à la complétude, et voir où ça nous mène. Au déménagement. 


Les heures passent, tic tac, et moi je reste. Le PC a une p'tite chauffe, c'est d'sa faute tout ça.

 

Bon je fais un planning et je dors.

Partager cet article
Repost0

commentaires