Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 00:33

Encore une fois propulsée dans des univers parallèles principalement composés de musique expérimentale et de guitares qui saignent et qui transpirent la douleur des cordes lacérées par des objets divers avariés.

Oui, c’est fait exprès. Et c’est pas une phrase, syntaxiquement, c’est pas correct.

Quand je dis « t’auras qu’c’qui brûle », ça veut dire thorax qui brûle, qu’on s’y méprenne pas, ça fait pas du bien en fait. C’est pas comme un feu de joie.

Y’a des jours avec et des jours sang, je recycle à balle, comme une roue qui tourne à l’infini. Quand t’as fait le tour, faut aller voir ailleurs. L’ailleurs, liar, comme un monde factice projeté sur l’écran géant que représente ton champ visuel. Ou bien parler à quelqu’un d’autre qu’une feuille blanche qui n’existe même pas dans le monde matériel.

Des pixels, et c’est ptêt pour ça qu’on n’en a plus… hum….

Eventuellement, se perdre dans les vies des autres pour oublier la tienne, ça sert à ça la télé, et le téléchargement légal, et toutes ces conneries d’images qui bougent.

On disait « what you give you get », comme un genre de résumé et approfondissement de « all the love you put out will return to you ». On attend toujours les effets de retour, parce que “l’amour comme un boomerang” il s’est bien foutu de notre gueule, je trouve, un peu. Alors okay, attendre, j’appelais ça l’opium du raté, je ne suis toujours pas revenue sur ce label apposé à presque tous les domaines de ma vie, par la main experte du Master Fate. En plus je comprends rien de ce que j’écris. Artaud, sort de ce corps !! (c’est un peu prétentieux, ça)

Non mais sinon ça va.

(ça va monsieur, ça va bien ?)

Aussi j’ai une chanson dans la tête qui dit « failure is a blessing in disguise », alors j’attends la fin d’Halloween (enculé).

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
<br /> J'aime bien ta patte d'écriture.<br /> <br /> <br /> ça part dans tout les sens en restant toujours cohérent, c'est pleins de références pas toujours populaires,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est triste mais c'est tellement agréable de te lire que ça donne presque envie que tu n'ailles pas mieux. =/<br />
Répondre